Le réseau européen des sites casadéens

A la mort de Robert de Turlande, la congrégation est à la tête d’un important réseau d’Abbayes et de prieurés qui s’étend en Europe jusqu’en Suisse, en Italie et en Espagne. À Burgos la reine Constance de Bourgogne et le roi Alphonse VI font don à la Chaise-Dieu, pour remercier le moine Andelelme des services rendus à la ville, d’une chapelle, d’un monastère et d’un hôpital qu’ils font construire, et destinés aux pélerins de saint Jacques de Compostelle.

 

En 2001 la municipalité de la Chaise-Dieu recensa les sites qui avaient été des lieux, églises, prieurés, Abbayes ayant appartenus à la congrégation casadéenne. Ainsi Naquit pour le millième anniversaire de la naissance de Robert de Turlande le réseau européen des sites casadéens.

Nous apprenions que Selgues avait été un des nombreux prieurés dont plusieurs sont recensés dans le Midi Quercy, notamment Saint Théodart à Montauban et Saint Michel à Gaillac.

Dans la région, se sont un peu plus de 90 églises, prieuré ou abbayes qui furent des sites casadéens

 

Les principaux sites casadéens du Tarn, de l’Aveyron et du Tarn-et-Garonne : 

Aveyron le prieuré de Lunac et le prieuré Saint Félix à Rodez
Tarn l’abbaye Saint Michel à Gaillac et ses 7 dépendances
Tarn-et-Garonne l’abbaye Saint Théodard à Montauban et ses 11 dépendances

 

Quand la municipalité de la Chaise-Dieu contacta les communes de la région qui avaient eu sur leur territoires un des site casadéen, seule Verfeil-sur-Seye répondit favorablement et adhéra au projet.

Comments are closed.