La Chaise-Dieu

Lorsqu’en 1043, Robert de Turlande quitte les chanoines de Brioude à la recherche d’une vie plus ascétique, c’est sur le plateau granitique qu’il s’installe, à 1082 m. d’altitude, entre Auvergne et Velay. : la Casa Dei (Maison de Dieu) est née…

Bientôt rejoint par des centaines de disciples, Robert fonde en 1050 un monastère bénédictin qui deviendra vite le centre d’un important réseau de prieurés et d’abbayes s’étendant sur plusieurs pays pendant plus de sept siècles.


Robert de Turlande, travailleur infatigable à la charité inépuisable, est canonisé Saint Robert en 1070, trois ans seulement après sa mort. Toujours avec un esprit de simplicité il fit bâtir la première abbaye Romane où il voulut être inhumé sous le porche, afin que l’on puisse marcher dessus.

 

Trois siècles plus tard, quand Pierre ROGER, ancien moine de la Chaise Dieu remarqué par ses grandes qualités intellectuelles, est envoyé à Paris il devient proviseur à la Sorbonne. Nommé Cardinal, il est en même temps président de la cour des comptes auprès du roi Philippe VI.

Il est élu Pape en 1342 en Avignon sous le nom de Clément VI. Très attaché à son abbaye d’origine, il voulut y être inhumé, dans une abbatiale digne de son rang. La construction de l’église gothique actuelle a débuté en 1344, sous les ordres du maître d’œuvre du Palais des Papes d’Avignon.

La façade, ses tours et la Tour Clémentine ont été achevées en 1376 grâce à un autre pape, Grégoire XI, neveu du précédent, dans un style alliant art religieux et architecture défensive.

 

Comments are closed.